Présentation

Vétérinaire, Homéopathe (www.echosdelaterre.com)

Région Rhône Alpes Auvergne. Cabinet vétérinaire sur Lamastre (07) intervient en formations pour les éleveurs mais aussi en suivis d’élevage.

Autres compétences : Ostéopathie, Géobiologie.

Membre de l’IAVH, association internationale des vétérinaires homéopathe www.iavh.org

Auteur du livre « Homéopathie et Animaux » éditions Narayana.

 

  » Je suis installé depuis 25 ans à Lamastre dans le nord Ardèche. J’y ai développé mon activité de vétérinaire auprès d’éleveurs de bovins, caprins, ovins et de chevaux dans le cadre d’une convention.

Ce système, créé dans les années 70, avait pour but de moderniser la relation éleveur vétérinaire, en sortant du cadre libéral classique et d’une « hiérarchie » traditionnelle. Ce cadre mutualiste consiste en un contrat entre des éleveurs regroupés au sein d’une association (l’AVENA pour nous) et un vétérinaire. L’éleveur paie une cotisation par animal pour 6 mois, dont le prix est fixé par le CA de l’association, et connaît ainsi son budget santé pour l’année.

L’objectif est donc de créer un cadre de travail moderne, en confiance et d’organiser des formations pour les éleveurs afin de les rendre le plus autonomes possible et qu’ils soient les premiers acteurs de la santé de leur troupeau. Il est aussi de développer au mieux la prévention. Toute pathologie est en fait un échec de ce qu’on peut imaginer dans un cadre idéal d’élevage. Même si cet objectif est, bien-sûr, une utopie.

C’est donc tout naturellement que mon travail d’homéopathe m’a poussé à proposer des suivis de troupeaux aux éleveurs ayant suivis des formations à l’homéopathie. Une fois la technique d’observation acquise, l’homéopathie permet à l’éleveur de résoudre nombre de soucis mineurs ou majeures. Quand la pathologie est lourde, une aide à la répertorisation et à la recherche du remède peut être nécessaire, c’est dans ce cadre que le suivi téléphonique s’inscrit avec échange sur le cas. Une visite annuelle du troupeau me permet de connaître les conditions d’élevage et d’échanger sur le terrain sur les questions abordées au cours de l’année.

Là encore, l’objectif est d’aboutir à une plus grande autonomie de l’éleveur et à l’utilisation d’une médecine respectueuse de l’animal et de son environnement, dans le cadre d’un échange égalitaire entre l’éleveur et le vétérinaire.

Le choix de l’homéopathie est à la fois celui d’une médecine respectueuse de l’animal, de l’environnement, une médecine économe, efficace. Mais aussi celui d’une médecine qui ouvre sur une véritable vision du monde et de la nature, comme le font les médecines traditionnelles, et s’intégrant à une cosmogonie, dans laquelle les remèdes homéopathiques nous racontent l’Histoire.

Au plaisir d’échanger et de travailler avec vous au projet,

Cordialement,

Patrice ROUCHOSSE »

Déroulé type d’une visite d’élevage

Visite de la ferme dans son ensemble : troupeaux, bâtiments, stocks alimentaires, compléments, etc…

Discussion avec toutes les personnes ayant un lien avec la ferme et/ou les animaux. Étude des documents en rapport avec la santé des animaux : analyses de sang, compte rendu de coproscopie, analyses de lait…

Discussion autour des diverses pathologies rencontrées au cours de l’année, et leur signification éventuelle.

Après la visite, je prends contact avec le vétérinaire traitant du troupeau, si l’éleveur est d’accord bien-sûr, afin d’avoir également sa vision des problèmes sanitaires.

Le compte rendu reprend les grandes problématiques rencontrées et les solutions envisagées à mettre en place. Il est accompagné éventuellement d’une prescription homéopathique si nécessaire.

 

Coût du suivi (sans les frais de déplacement)

 Par visite : 240 € HT (une visite complète est d’une durée d’environ 3h) + 60€ HT pour un accompagnement téléphonique sur l’année, soit un total de 300 € HT.

Pour les éleveurs de PACA adhérents à leur GDS départemental, les frais de suivis, dans la limite d’un maximum de 300 € TTC/an devraient être pris en charge à 80% par la FRGDS (Aide du Conseil Régional PACA dans le cadre des PASSE ALTER). Les 20% restant, selon les départements seront soit pris en charge par le GDS, soit facturés à l’éleveur.

Pour les éleveurs non adhérents à un GDS de PACA, les frais de suivis seront facturés, après la visite, directement par le vétérinaire à l’éleveur. Le montant de la visite est de 300€ HT + frais de déplacements (avec un suivis de 60€  à payer à Patrice directement)

 

Cout des déplacements et d’organisation

 Les frais de déplacements seront facturés en plus du suivi : frais kilométriques à 0,5 € HT/km (+ frais d’autoroutes, hébergement, et restauration).

L’ensemble de ces frais seront mutualisés entre les adhérents à ELIOSE ayant un suivi vétérinaire avec Patrice ROUCHOSSE. Ainsi, chaque éleveur paiera le même montant pour les frais de déplacement. La facturation sera effectuée en fin de campagne par ELIOSE.

Le dates avec Patrice ROUHOSSE sont anticipées et réservées à l’avance par ELIOSE qui centralise les demandes des éleveurs et organise la tournée du vétérinaire en tenant des impératifs des éleveurs.

Pour l’organisation des suivis un forfait de 10 € TTC/suivi sera facturé par ELIOSE.

Julie PESCHIER est notre responsable suivis élevage pour le Dr Patrice ROUCHOSSE.

 

Contact :

Julie PESCHIER

(NB : après avoir rempli la demande ci-dessous, un mail est transmis automatiquement au responsable organisation planification qui vous recontactera pour finaliser le contrat)

Demande de suivi

 

 

Attention : ce formulaire est une demande d’information, et ne constitue pas une contractualisation avec l’association.

Suivi avec Patrice ROUCHOSSE pour la période du 01/mars/2018 au 31/août/2018

 

 


MERCI DE VÉRIFIER VOS CHOIX DE DATES DE SUIVIS AVEC VOS INSCRIPTIONS AUX FORMATIONS

Attention, les visites que vous porterez sur ce calendrier vous engagent sur la période prévue, le jour et l'heure seront fixés en coordination avec les autres éleveurs souhaitant une visite. Vous serez contacté pour fixer la date et l'heure par ELIOSE.